École de danse contemporaine de Montréal

ÉDIFICE WILDER | ESPACE ORANGE

SPECTACLE EN SALLE

14, 15, 16, 17 DÉCEMBRE 2022 - 19H

-

SPECTACLE EN LIGNE

EN DIRECT

17 DÉCEMBRE 2022 - 19H

EN REPRISE

DU 19 AU 25 DÉCEMBRE 2022

-

Discussion avec les artistes le 15 décembre

Acheter

SPECTACLE EN SALLE

SPECTACLE EN LIGNE

Préparez votre visite En ligne - FAQ
Présenté par
105 minutes

Alanna Kraaijeveld + Sébastien Provencher + Helen Simard

Cru d’automne

La série de spectacles Cru d’automne, présentée par les interprètes de troisième année de l’École de danse contemporaine de Montréal, se veut un véritable incubateur pour la jeune création contemporaine. Les chorégraphes Alanna Kraaijeveld, Sébastien Provencher et Helen Simard y présentent des œuvres aussi distinctes qu’actuelles.

  • Par nécessité d’Helen Simard
  • Art Gallery d’Alanna Kraaijeveld
  • Les larmes dans la pluie de Sébastien Provencher

Direction artistique Lucie Boissinot

Chorégraphies Alanna Kraaijeveld, Sébastien Provencher, Helen Simard

Conseil à la création et à l’interprétation Isabelle Poirier

Interprétation Méanne Belisle, Gabrielle Boudreau, Laura Brisson, Alec Charbonneau, Sphynx Church, Meggie Cloutier-Hamel, Émile de Vasconcelos-Taillefer, Coralie Fortier, Camille Huang, Mya Métellus, Auvesa Raymond, Tommy Lee Salvas

Conception et régie des éclairages Stéphane Ménigot

Conception des costumes Margot Lacoste, Jonathan Saucier

Alanna Kraaijeveld est une artiste en danse contemporaine. Son approche est centrée sur les pratiques contextuelles et collaboratives. Comptant plus de 15 ans d’expérience, Alanna est une collaboratrice recherchée dans le milieu des arts du spectacle. À titre d’interprète, enseignante et créatrice, ses collaborations sont nombreuses et diversifiées: Company 605, École supérieure d’art dramatique (Paris), Justine Chambers, Yves Charuest, Modus Operandi, Marie Claire Forté, Studio 303, Vim Vigor, Sarah Chase, Stella Adler Studio of Acting (NYC), Opéra de Québec, William Parker, Susanna Hood, Louise Bédard, Frédérick Gravel, Elizabeth Langley, parmi d’autres. Elle s’est produite en tournée avec Dave St-Pierre dans les productions Un peu de tendresse bordel de merde et Foudres. De 2004 à 2008, elle est membre du Groupe Dance Lab sous la direction artistique de Peter Boneham, un centre international de recherche et de développement en danse contemporaine. Une approche aujourd’hui très répandue dans le milieu de la danse, le Lab était un précurseur lors de sa création en 1988. Depuis 2015, Alanna étudie avec Linda Kapetanea et Jozef Frucek, qui signent la pratique Fighting Monkey. Alanna détient une maîtrise en arts en pédagogie de la danse et a enseigné dans divers établissements et organisations au Canada, en Europe et aux États-Unis. Elle représente Fighting Monkey à titre de formatrice *Inspire by FM. Elle partage son savoir et son expérience du mouvement dans les milieux les plus variés: danse, théâtre, sport et jeunes à risque.

Sébastien Provencher est un chorégraphe basé à Montréal, diplômé du Baccalauréat en danse contemporaine à l’Université du Québec à Montréal. Il est membre de la compagnie Lorganisme, structure pour chorégraphes, depuis 2020. En tant qu’artiste, il s’intéresse aux formes de spectacles hybrides, à la frontière de plusieurs disciplines, où le corps et le mouvement sont au cœur de la proposition artistique. Ses créations ont été présentées au Canada, en France et en Allemagne, dont ses deux dernières cocréations présentées à Tangente, Bones & Wires (cocréée avec Mathieu Leroux) et What Will Come (cocréée avec Julia B. Laperrière). Sébastien est également codirecteur artistique du festival FURIES présenté à Marsoui, en Gaspésie. En tant que performeur, il a dansé pour plusieurs chorégraphes autant à Montréal et Québec qu’à Toronto, dont Louise Bédard, Harold Rhéaume, Sasha Kleinplatz, Manon Oligny, Helen Simard, George Stamos, Martin Messier, Emmanuel Jouthe, Maïgwenn Desbois, Dietrich Group/DA Hoskins, Social Growl Dance et Marie Lambin.

Helen Simard est chorégraphe, interprète et répétitrice. Après avoir œuvré dans un collectif de création en danse urbaine et contemporaine (Solid State Breakdance) pendant 12 ans et participé à 9 créations à plusieurs têtes. C’est en 2012 qu’elle décide de mener ses propres projets. En qualité de chorégraphe indépendante, elle convie musiciens et danseurs en studio pour créer des spectacles interdisciplinaires souvent assourdissants, dont On the Subject of Compassion (2011), Can You Hear Me? (2017) et Dance Side of the Moon (2018). Elle importe les codes de la musique rock au théâtre, faisant de la salle de spectacle un espace de liberté un peu plus convivial qu’à l’ordinaire. Pendant 6 ans, elle mène une recherche tentaculaire sur l’icône du punk rock américain Iggy Pop et mêle ses délires hallucinatoires aux danses cathartiques de ce performeur légendaire dans une trilogie pop: NO FUN (2014), IDIOT (2017) et REQUIEM POP (2019) sont présentés par Tangente, La Chapelle, Agora de la danse, le Théâtre Centaur et le OFFTA à Montréal, ainsi que par SummerWorks (Toronto) et Dancing on the Edge (Vancouver). Bachelière en danse contemporaine de l’Université Concordia (2000), Helen détient également une maîtrise en danse (UQAM, 2014).