OFFTA

Édition 2017

MARDI 30 MAI | 21 H

MERCREDI 31 MAI | 18 H

Acheter

MARDI 30 MAI | 21 H

MERCREDI 31 MAI | 18 H

Sur Facebook

Le temps des Lilas

Audrey Villiard

30 minutes

À l’aide de manettes de jeux vidéo, la réalisatrice Audrey Villiard joue «du film» en direct devant les spectateurs. Elle orchestre le choix et l’ordre des scènes, le rythme et les transitions. Son interprétation est accompagnée sur scène par les musiciens Mathieu Charbonneau et Simon Trottier (Ferriswheel, Timber Timbre, Avec pas d’casque et Last Ex).

Réalisation Audrey Villiard

Interprétation (sur vidéo) Sylvie Moreau, Marie-Line Archambault, Léo Allaire-Ouellet

Direction photo Jean-Philippe Bernier

Direction artistique Mathilde Corbeil

Lutherie numérique Alexandre Burton

Interprétation musique (sur scène) Mathieu Charbonneau, Simon Trottier

Photo Image tirée du film

Depuis plus de dix ans, Audrey Villiard développe une pratique artistique indépendante en cinéma. Elle est fascinée par la façon dont les processus conceptuels – tels les langages, les mathématiques ou les structures narratives – encadrent, oui, mais parfois limitent la créativité. Son mémoire de maîtrise s’intéresse à l’impact du concept de « genre » sur la réception d’un film, ce qui a mené à la réalisation du film Agile (2010). Elle a poursuivi ses réflexions sur les schémas narratifs en réalisant le court métrage Jaune automne (2013). Présentement en processus de dépôt d’une thèse de doctorat (recherche-création en communication), ses études questionnent la contrainte de la conception spatialisée du temps sur la narrativité au cinéma. Le film-performance « Le temps des lilas » (2017) propose une nouvelle façon d’écrire les histoires au cinéma et offre une perspective nouvelle sur la manière de les appréhender comme spectateur.

Running piece

Jacques Poulin-Denis / Grand Poney

30 minutes

Running Piece est un arrêt à mi-chemin lors d’un processus de création. Grand Poney s’est fabriqué un dispositif qui permet de voyager sans se déplacer et de se déplacer sans voyager. Nous en démontrons ici le potentiel.

Direction artistique, chorégraphie et composition sonore Jacques Poulin-Denis

Interprétation Sophie Breton, Claudine Hébert, Alexis Lefebvre et Émilie Wilson

Conception électronique Samuel St-Aubin

Texte Gabriel Plante

Œil extérieur  Jean-François Légaré

Fabrication Omnifab, l’Autre Atelier

Photo Xavier Curnillon

Remerciements David Bombardier, Joel Desmarais, Julie Espinasse, Cristobal Lanzagorta, Tangente, l’École de danse contemporaine de Montréal.

Grand Poney est une bête insaisissable, digne et fantaisiste. Fondée à Montréal en août 2009 sous la vision de Jacques Poulin-Denis, la compagnie interdisciplinaire développe une écriture scénique qui crée des ponts entre l’abstraction chorégraphique, la composition musicale et la dramaturgie théâtrale. Elle puise la trame narrative de ses œuvres dans les multiples facettes de l’existence humaine, nos états physiques et psychiques, nos pulsions et nos principes, notre rapport au monde et à nous-mêmes. Avec ses idées de grandeur, Grand Poney tente de joindre l’évident à l’imaginaire.

Présenté par LA SERRE - arts vivants dans le cadre du OFFTA