École de danse contemporaine de Montréal

WEBDIFFUSION EN DIRECT

20 & 21 MAI 2021 - 19H

WEBDIFFUSION EN REPRISE

23 AU 30 MAI 2021

Acheter

WEBDIFFUSION EN DIRECT 20 MAI 19H

WEBDIFFUSION EN DIRECT 21 MAI 19H

WEBDIFFUSION EN REPRISE 23 AU 30 MAI

Facebook Webdiffusion – FAQ

Présenté par

90 minutes

Hélène Remoué + Manuel Roque + Jessica Serli

Les danses à deux temps

L’École de danse contemporaine de Montréal présente le spectacle Les danses à deux temps, mettant en scène ses interprètes de première et deuxième années. Les étudiants présenteront des œuvres originales signées Hélène Remoué, Manuel Roque et Jessica Serli.

Directrice artistique Lucie Boissinot

Directrice des répétitions Emmanuelle Bourassa-Beaudoin, Anne Le Beau

Concepteur d’éclairages Tim Rodrigues

Conceptrices des costumes Fany Mc Crae, Ève-Lyne Dallaire, Ximena Pinilla

 

Interprètes

Deuxième année André Abat-Roy, Meihan Carrier-Brisson, Aliénor Chamoux, Chanel Cheiban, Maéva Cochin, Clémence Dinard, Nolwenn Duhaut, Mara Dupas, Anna Duverne, Aurélie Ann Figaro, Benjamin Harvey, Débora Huynh, Rony Joaquin Figueroa, Nûr Khatir, Marianne Lataillade, Nils Levazeux, Carlos-Alexis Mendoza, Marianne Murphy, Isabelle Sue Pilette, Valentine Rousseau, Jérôme Tremblay-Lanthier, Zoé Uliana, Jérôme Zerges

Première année Méanne Belisle, Gabrielle Boudreau, Laura Brisson, Alec Charbonneau, Sphynx Church, Meggie Cloutier-Hamel, Émile De Vasconcelos-Taillefer, Coralie Fortier, Camille Huang, Sara Kurz-Martin, Mya Métellus

Originaire de France, Hélène Remoué a commencé la danse très jeune en touchant à plusieurs styles. Elle est admise au Conservatoire de Bordeaux, puis de Paris en 2009, où elle se spécialise en danse contemporaine, avant de partir outre-Atlantique en 2011 afin de se perfectionner à l’École de danse contemporaine de Montréal (EDCM). Diplômée en 2014, elle s’adonne ensuite à la chorégraphie avec It Will Take Women (Sherbrooke, 2016); Collision (laboratoire de création Fly, 2017), présentée au festival Vue sur la relève (2018) et au Centre national de la danse / Camping à Pantin (France, 2018); ainsi que Sans rien forcer, coup de cœur du ZH Festival (2019) et actuellement en recréation. Ses chorégraphies sondent les innombrables variations d’intensité du corps pour y révéler les pulsions, les frustrations comme les contradictions de l’être. Parallèlement, elle enseigne la danse pour tous les âges tout en poursuivant une certification en enseignement de la danse à l’EDCM.

Parallèlement à une carrière d’interprète exaltante et hétéroclite (Compagnie Marie Chouinard, Dominique Porte, Peter James, Sylvain Émard, Paul-André Fortier, Daniel Léveillé…), Manuel Roque se fait chorégraphe de courtes formes (Brendon et Brenda, 2002; Ô mon bateau, 2004) avant de créer et danser RAW-me (2010), solo qui recevra de nombreux prix au Festival Vue sur la Relève et au OFFTA. Suivra le duo de facture plus danse-théâtre Ne meurs pas tout de suite, on nous regarde, créé et interprété avec Lucie Vigneault. Il fonde la compagnie Manuel Roque en 2013 et crée le projet In Situ pour l’espace public de la Place-des-Arts de Montréal en 2014. Le solo Data (2014), s’intéressant à la mutation de la matière, sera diffusé l’Usine C, puis repris au FTA 2015, au June Event Festival (Paris) et en tournée internationale. En 2015, en plus de sa participation au projet européen Migrant Bodies où il crée Matière Noire, il chorégraphie Aurora pour les finissants de l’École de danse contemporaine de Montréal, puis 4-OR, qui est présenté à Montréal par Tangente et Parcours Danse. Sa dernière création, le solo bang bang, voit le jour à Lyon en 2017, puis au FTA 2017, et remporte la même année les prix de la meilleure œuvre chorégraphique ainsi que celui d’interprétation aux Prix de la Danse de Montréal. Son univers créatif s’intéresse au métissage des langages contemporains et met en danse une virtuosité kinesthésique jumelée à un questionnement polymorphe sur la condition humaine contemporaine.

Diplômée de l’École de danse contemporaine de Montréal en 2005, Jessica Serli est active dans le milieu montréalais de la danse contemporaine à titre d’interprète, chorégraphe et directrice des répétitions. On a pu la voir au sein de nombreux projets chorégraphiques dirigés notamment par Line Nault, Créations Estelle Clareton, Human Playground, Bouge de là, Danse Carpe Diem, Audrey Bergeron, Amélie Rajotte, Normand Marcy, Jacques Poulin-Denis et Andrew Turner. Parallèlement à sa carrière d’interprète, elle agit en qualité de conseillère et directrice des répétitions auprès d’Annie Gagnon, Les Archipels, Bourask, Élian Mata, Esther Rousseau-Morin & Sylvain Lafortune et Alan Lake Factori(e). À titre de chorégraphe, elle a signé -40 Degrés (2005), Entre-Deux (2008), La Fièvre (2013), Petite Faille (2015), Faille: deux corps sur le comptoir (Tangente 2016, OFFTA 2017, réseau Accès culture 2018) et Cesca (Osez solo 2020/Danse K par K). Son travail chorégraphique explore la relation des sensations nerveuses et viscérales à la configuration du corps et du mouvement. Elle tente de creuser le corps habité, de le montrer lorsqu’il est dépassé par une force qui l’anime et le secoue. L’identité, l’expression retenue, la transformation, l’hyperactivité sont les thèmes qui composent ses créations et sa pratique. Depuis février 2020, Jessica est artiste invitée auprès de Les Muses: Centre des arts de la scène et y enseigne le cours de processus chorégraphique.