ÉDIFICE WILDER | ESPACE ORANGE

16, 17, 18 FÉVRIER 2023 - 19H

19 FÉVRIER 2023 - 16H

-

Discussion avec les artistes le 17 février

Ce spectacle fait partie de la promotion Voir la danse sur 4 scènes.

AVERTISSEMENT: Ce spectacle comporte des effets stroboscopiques.

50 minutes

FRGMNT

Never Not Moving aka d**gs

Never Not Moving aka d**gs est une déclaration d’amour au club, l’un des derniers refuges pour les danseurs protéiformes et les mélomanes. Cette aventure nocturne abstraite est animée par une force sonore à tendance techno. Six personnes se réunissent dans un espace où tout est permis et une mission collective se forme. La route qui mène à la libération est sans concession dans ce terrain de jeu sombre de désir pur et de mathématiques cinétiques.

Interprètes et cocréateur·rices Delande Dorsaint, Anaïs Chloé Gilles, Kalliane Brémault, Jaleesa Coligny, Ernesto Quesada Perez, Victoria Mackenzie

Directrice artistique Victoria Mackenzie

Compositeur Richard St-Aubin

Concepteur lumière Jon Cleveland

Dramaturge Nubian Néné

Directrice des répétitions Céline Richard-Robichon

Assistante aux répétitions Eloïse Caza

Œil extérieur Alexandra Landé

Interprètes présent·es lors de la recherche Céline Richard-Robichon, Nubian Néné, Ja James Britton Johnson, Anthony Palomeque, Vincent Lachance, Gaelle Fabre, Mickeline Couturier, Angella Doré, Cristian Perez-Boudon, Pascal Jodoin

Partenaires/soutien à la création Studio 303, CCOV, Circuit-Est centre chorégraphique, Centre d’art Diane-Dufresne, Diagramme/Studios solidaires, Art neuf, MAI (Montréal, arts interculturels), Place des Arts, Maison de la culture Mercier, Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce

La création de cette œuvre a été rendue possible grâce au soutien financier du Conseil des arts de Montréal et du Conseil des arts du Canada

Basé à Montréal, FRGMNT est un collectif dont les membres sont connectés pas la communauté du street/club dance. Ensemble, ils offrent une expertise en spectacle vivant, danse, composition sonore/beatmaking, art visuel, film, photographie, médias numériques, production et curation d’évènements.

Victoria Mackenzie/VicVersa est une artiste indépendante en danse basée à Montréal. Elle se concentre principalement sur les domaines de la performance, de la pédagogie, de la facilitation ainsi que de la coordination d’événements. Vic danse depuis sa jeune enfance et pratique plusieurs styles, qu’elle a d’ailleurs su performer dans plusieurs sphères. Elle démontre un amalgame de technique et de formation classique, de b-girl-ism et de la forme libre qui caractérise la culture du clubbing. Elle a performé, enseigné et participé à des battles locaux et internationaux. Elle est membre du collectif FRGMNT, un nouveau groupe d’artistes multidisciplinaires basés à Montréal. Ses connexions avec la scène de clubbing et de street dance lui sont essentielles et font partie intégrante de sa vie. Son approche prend en considération une emphase mise sur la musique, l’expression de soi et, avant tout, la catharsis.

Artiste originaire de Montréal, Delande Dorsaint est un danseur professionnel faisant partie des Compagnies Or Pur et Ebnflōh. Ayant touché à plusieurs styles différents, les styles dans lesquels Djungle se spécialise sont le house et le hip-hop. Ses compétences lui ont permis de prendre part au festival Juste pour rire, Breaking convention, 100lux, World of dance Qualifier, Danser Pour Gagner et beaucoup plus. Djungle a aussi travaillé avec de très grands chorégraphes du domaine tels que Cindy Mcauliffe directrice de la compagnie Or pur et du studio Urban element zone, Andy Michel, Handy Yacinthe, Aexandra «Spicey» Lande et Angélique Wilkien. La danse pour Djungle représente bien plus qu’un passe-temps ou un domaine dans lequel il excelle: c’est devenu pour lui un mode de vie avec lequel il ne cesse de grandir. Dans une quête d’un épanouissement infini, la culture du street dance lui permet de garder l’intégrité de sa personne et de sa danse en soi.

Originaire de La Havane, Cuba, et maintenant établi à Montréal, Ernesto Quesada Perez s’initie à la danse en apprenant les styles populaires et traditionnels de son pays natal. À son arrivée au Canada en 2012, il poursuit ses études secondaires en option Danse. Ceci le mène à considérer cette passion comme une profession. Alors en 2015, il décide d’étudier la danse contemporaine au Collège Montmorency (2015-2018) et puis à l’École de danse contemporaine de Montréal (2018-2021). Tiko a toujours démontré un intérêt pour la «streetdanse». Il a fait ses premiers pas dans la danse commerciale autour de 2017, mais ce n’est qu’en 2020 qu’il commence à explorer l’expression libre du mouvement (freestyle) sous la forme du hip-hop. Depuis l’obtention de son diplôme, Ernesto continue à nourrir sa danse à travers des processus créatifs, des battles, des sessions ou des ateliers qui lui permettent de mieux comprendre son corps, son esprit ainsi que son approche au mouvement.

Jon Cleveland est un concepteur d’éclairage et un artiste visuel basé à Montréal. Il œuvre dans le milieu de la danse et du théâtre en collaboration avec des compagnies telles que Segal Centre for The Arts, Centre national des arts, Royal Manitoba Theatre Centre, Cabal, Scapegoat Carnivale, Susanna Hood, Lucy M. May, Rabbit in the Hat, Malik Nashad Shapre et Kim-Sanh Châu. Son travail sur la pièce Tragic Queens de la compagnie Cabal lui vaut une nomination au META 2017 dans la catégorie de Conception d’éclairage exceptionnelle. Quand il ne conçoit pas, il tourne en tant que DT et responsable de l’éclairage avec Lara Kramer et le projet Tashme à travers le Canada, l’Europe et le Pacifique Sud.