École de danse contemporaine de Montréal

WEBDIFFUSION EN DIRECT

27 & 28 MAI 2021 - 18H

WEBDIFFUSION EN REPRISE

30 MAI AU 6 JUIN 2021

Acheter

WEBDIFFUSION EN DIRECT 27 MAI 18H

WEBDIFFUSION EN DIRECT 28 MAI 18H

WEBDIFFUSION EN REPRISE 30 MAI AU 6 JUIN

Facebook Webdiffusion – FAQ

Présenté par

140 minutes

Andrea Peña + Sébastien Provencher + Heidi Strauss + Andrew Turner

Les danses de mai, Opus 2021

Arrivé·e·s au terme de trois années de formation et au seuil de leur entrée dans le monde professionnel, les interprètes finissant·e·s de l’École de danse contemporaine de Montréal danseront pour une dernière fois sous l’égide de leur alma mater à l’occasion des Danses de mai, Opus 2021. Pour l’occasion, la directrice artistique et des études Lucie Boissinot a invité Andrea Peña, Sébastien Provencher, Heidi Strauss et Andrew Turner à créer des œuvres originales.

Directrice artistique Lucie Boissinot

Directrice des répétitions Isabelle Poirier

Concepteur d’éclairages Thomas Godefroid

Concepteurs de costumes Philippe Massé, Jonathan Saucier

 

Interprètes Lou Amsellem, Pauline Ansquer, Elisa Barrat, Justine Dagenais-de Montigny, Adèle de Boisgrollier, Sabrina Dupuis, Sophie Fekete, Lauren Fisher, Rose Gagnol, Klaudy Gardner, Anny Gauthier, Mathieu Hérard, Gabrielle Kachan, Aaricia Laperrière Roy, Nikita Peruzzini, Ernesto Quesada Perez, Evelynn Yan

Originaire de Bogota en Colombie, Andrea Peña est une artiste multidisciplinaire dont la pratique créative traverse les champs de l’installation, de la chorégraphie et du design. Reflétant sa formation en design industriel, ses œuvres empruntent aux pratiques visuelles et spatiales, questionnant le corps dans sa relation avec le temps et l’espace. Fondée en 2014, la compagnie Andréa Peña & Artists est reconnue au Canada et à l’international pour ses créations d’univers critiques, alternatifs et spatiaux qui créent une rupture avec nos notions et conceptions d’une humanité sensible, et s’engage dans de grandes rencontres entre une approche de recherche conceptuelle et le corps physique. Ses chorégraphies complexes, vulnérables et crues l’amènent sur les scènes nationales et internationales. Ses créations ont été présentées par Danse Danse, Attakalari India Biennale, le Musée d’art contemporain de Montréal, Arsenal art contemporain, Festival Quartiers Danses, le Musée des beaux-arts de Montréal, le Centre Canadien d’Architecture, Hong Kong International Choreography Festival, Festival International de Dansa de la Ciudad de Mexico, AADK Spain, et IONION Arts Center Greece, entre autres. Andréa Peña est récipiendaire de nombreux prix pour ses créations conceptuelles rigoureuses, dont récemment le prix 2018 Hong Kong International Choreography Award et le prix 2018 Clifford E. Lee Canadian Choreography Award du Banff Centre remis à un artiste canadien émergent issu du milieu de la danse, une reconnaissance pour ses créations conceptuelles et hautement rigoureuses.

Sébastien Provencher est un chorégraphe basé à Montréal, diplômé du baccalauréat en danse contemporaine à l’Université du Québec à Montréal. Il est membre associé de la compagnie Lorganisme depuis 2020. En tant qu’artiste, il s’intéresse aux formes de spectacles hybrides, à la frontière de plusieurs disciplines, où le corps et le mouvement sont au cœur de la proposition artistique. Ses créations ont été présentées au Canada, en France et en Allemagne. Il travaille actuellement sur deux nouvelles cocréations qui seront présentées à Montréal en 2021, Bones & Wires (cocréée avec Mathieu Leroux) et What Will Come (cocréée avec Julia B. Laperrière). En tant qu’interprète, il a dansé pour plusieurs chorégraphes autant à Montréal qu’à Toronto, dont Louise Bédard, Sasha Kleinplatz, Manon Oligny, Helen Simard, George Stamos, Martin Messier, Emmanuel Jouthe, Maïgwenn Desbois, Dietrich Group/DA Hoskins, Social Growl Dance et Marie Lambin.

Heidi Strauss utilise son art comme un moyen d’examiner le comportement humain sous différents angles. Dans ses œuvres, les relations humaines constituent le socle de l’étude de notre environnement social et environnemental. Elle s’intéresse à la «réalité» de notre espace et de qui nous sommes, ici et maintenant, à savoir comment nous sommes affectés par le monde qui nous entoure. Elle tente régulièrement de faire évoluer la perspective physique du public, créant des œuvres pour le théâtre, en extérieur et in situ, ainsi que pour les plateformes numériques. Heidi est directrice artistique de la compagnie torontoise adelheid et lauréate de plusieurs prix Dora. Elle a été artiste résidente au Factory Theatre, au Theatre Centre, à Harbourfront Centre et actuellement à The Citadel. Ses collaborations cinématographiques ont été projetées à dança em foco (Rio de Janiero), au festival IDN de Nu2 (Barcelone) et à d:mic (Toronto). Elle a été commissionnée à créer des œuvres pour Toronto Dance Theatre, Mocean Dance, l’Opéra de Francfort, Canadian Opera Company, Volcano Theatre et le Stratford Festival. Elle dirige également re: research, une plateforme de création intensive axée sur la recherche destinée aux artistes émergent·e·s en danse. Elle est aussi récipiendaire du prix KM Hunter.

En laissant ses études en histoire et philosophie derrière lui, Andrew Turner est accepté, de façon inexplicable, au Département de danse à l’Université Concordia en 2001. Comme interprète, il danse pour les compagnies Par B.L.eux, O Vertigo, Human Playground, PPS Danse, Trial and Eros, Pigeons International, Maribé sors-de-ce-corps, Bouge de là, et Cie La Tourmente, parmi d’autres. Également chorégraphe, il présente son travail en Belgique, France, Suisse, Mexique, aux États-Unis et dans une vingtaine de villes canadiennes. Il reçoit plusieurs prix (Prix OQAJ et Prix OQWBJ, entre autres) et bénéficie de résidences de création en Suède, en Allemagne, en Suisse, et au Centre des arts de Banff (Canada). En 2015, il est récipiendaire du danceWEB Scholarship dans le cadre du festival ImPulStanz à Vienne. En 2020, il complète sa maîtrise en danse, avec mention d’excellence, à l’Université du Québec à Montréal. La première de son nouveau solo, intitulé 18 P_R_A_C_T_I_C_E_S, en coproduction avec Danse-Cité et La Chapelle, aura lieu en avril 2021.