Spectacle interactif jeune public

18. 19 MAI 2019 - 15H

-

RENCONTRE AVEC LES ARTISTES LES 18 & 19 MAI

75 minutes

Nate Yaffe

Terrien

Forfait spécial 1 adulte & 2 enfants à 50$ avec le code promotionnel TERRIEN. Pour 3 enfants et plus, communiquez avec la billetterie au 514 525-1500 pour les tarifs spéciaux

 

Ici, nous sommes tous des perdus: pas à notre place mais dans notre élément, à la dérive parmi les vagues rebondissantes. Ne soyez pas engloutis par l’océan de possibilités! Nous devons imaginer ensemble la ville de nos rêves. Alors que nous nous élançons avec nos corps aux formes étonnantes (étranges!), nous trouvons les rythmes d’un nouveau groove. À grand fracas, dansant et sautant avec cœur, par la volonté et le pouvoir, nous forgerons une place pour les terriens.

Créé en collaboration avec des enfants de Montréal et de Reykjavik, ce voyage dansant interactif conçu pour des participants de tout âge vous fera découvrir des costumes sculpturaux stupéfiants provoquant une empathie kinesthésique ludique envers tous les terriens: humain, végétal, fongique, minéral et mystique. Modulant notre personnalité dès notre plus jeune âge, l’enjeu de l’image de soi est présent au cœur de cette œuvre. Cet atelier-spectacle hybride offre au public une expérience singulière qui encourage l’autonomie dans l’unité pour favoriser la construction d’un sentiment d’appartenance et de communauté à travers la danse.

Une création de Nate Yaffe avec le travail de Zuzu Knew

Direction artistique Nate Yaffe

Direction visuelle Zuzu Knew

Chorégraphie Nate Yaffe en collaboration avec les interprètes

Interprétation Angie Cheng, Pénélope Gromko, Lauren Semeschuk, Nate Yaffe

Dramaturgie Georges-Nicolas Tremblay

Costumes Zuzu Knew

Composition et conception sonore Patrick Conan

Conception d’éclairage Paul Chambers

Direction technique Élianne Desilets-Dubé

Scénographie Nate Yaffe, Zuzu Knew

Aide aux costumes Lari Jalbert

Musiciens invités Páll Guðmundsson de l’école Reykjavik Hjalli: Guðbjörg Zelda Marvinsdóttir, Katla Líf Louisdóttir, Salvör Árnadóttir, Svava Arnarsdóttir, Árni Stefán Bergmann, Hrafnkell Máni Aðalsteinsson, Einar Helgi Dórusson

Produit par Je suis Julio

Chorégraphie créée en collaboration avec les élèves de l’école Félix-Leclerc de Pointe-aux-Trembles, l’école des Berges-de-Lachine et l’école Atelier à Ahuntsic

Musique et chorégraphie créées en collaboration avec les élèves de l’école Reykjavik Hjalli

Ce projet a bénéficié de résidences à la Maison de la culture Pointe-aux-Trembles, l’Entrepôt de Lachine, l’Espace le vrai monde?, In House // Outer Space et Dansverkstæðið

Ce projet est rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal et du programme Médiations culturelles MTL qui s’inscrit dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.

Nate Yaffe est un artiste expérimental en danse, théâtre et vidéo dont la pratique cherche à « décorriger » le corps autocensuré. Son court métrage de vidéo-danse the_johnsons 00:11:56, qui examine la vie privée et notre culture de surveillance, a été présenté dans le festival Cinedans à Amsterdam ainsi que dans différents festivals à travers le Canada. L’installation vidéo dérivée du film a été présentée à Montréal à la Fonderie Darling, au Eastern Bloc et au Monument-National. Sa plus récente création scénique, Dunno wat u kno (2017), se situe à l’intersection du corps sensible et de nos expériences vécues virtuelles. En tant qu’interprète, Nate collabore régulièrement avec les chorégraphes montréalaises Katie Ward, Dorian Nuskind-Oder et Audrée Juteau. Il a également reçu une nomination pour Outstanding Supporting Actor in a Play pour le rôle qu’il a créé dans Occupied Territories (2015), un rôle qu’il a repris off-Broadway en 2017. Il est également le fondateur et le commissaire de la série de résidences This is actively built, qui rassemble des artistes de la communauté queer dans un espace partagé pour la collaboration et la discussion.

Angie Cheng est une artiste de danse basée à Montréal. Les processus collaboratifs de création fondent ses recherches en cours sur la performance: étudier l’espace liminaire entre processus créatif et événement de performance, et entre spectateur et interprète. Les compréhensions incarnées et spécifiques qui découlent de ces recherches façonnent ses engagements actuels dans son travail et avec les autres. Elle a une longue histoire de création avec les chorégraphes Nate Yaffe, Tedd Robinson et Thierry Huard, et travaille actuellement avec Kate Nankervis, Ame Henderson et James Gnam. Actuellement, elle débute un projet solo et collabore avec Chi Long et Winnie Ho.

Pénélope Gromko est née à Montréal en 1996. Forgée par neuf années consacrées au basket-ball, où elle évolue au sein d’équipes élites de sa région, elle décide de se tourner vers la danse contemporaine et d’entamer une formation à l’École de danse contemporaine de Montréal, dont elle sort diplômée en 2018. Sa formation et notamment les enseignements de Neil Sochasky, Isabelle Morissette, Marc Boivin, Jamie Wright et Linda Rabin ont fait accroître sa fascination pour l’approche holistique du mouvement, de l’interprétation et de l’entraînement. Pénélope a la chance de collaborer avec différents artistes inspirants, dont Sophie Corriveau, Lucy M. May, Helen Simard, Manuel Roque et Mélanie Demers. Parallèlement à une carrière d’interprète, Pénélope aspire à la création. Portant un intérêt croissant pour les questions politiques, elle souhaite explorer son propre art avec une approche activiste. En 2018, elle a la chance de présenter sa toute première création, Mes désirs sont désordres,à Tangente dans le cadre de Danses Buissonnières.

Originaire de Saskatoon, en Saskatchewan, Lauren Semeschuk a débuté sa formation par la danse folklorique. Dans sa jeunesse, elle a fait des tournées à travers le Canada, les États-Unis et le Brésil avec le Pavlychenko Ukrainian Folklorique Ensemble. Après un court séjour dans le milieu des affaires, elle est retournée à la danse et s’est inscrite à l’Université Ryerson où elle a obtenu son baccalauréat en beaux-arts en 2008. Son parcours professionnel inclut une diversité de projets avec des chorégraphes et compagnies tels que Compagnie Flak, Louise Bédard Danse, Compagnie Marie Chouinard, Human Playground, Nico Archambault, Astrid Lloyd, Dorian Nuskind-Oder et Lucy May. Lauren est aussi une praticienne certifiée de la méthode Ilan Lev (ILM – Israel).

Jasa Baka (alias Zuzu Knew) est une artiste interdisciplinaire basée entre Montréal et Reykjavik, en Islande. Depuis 15 ans, elle crée des costumes pour des interprètes de divers genres (danseurs, musiciens, artistes en performance, théâtre, cinéma). Elle vit pour embellir les gens et accentuer leurs notions de soi, les élargissant à des personnages de leur propre folklore surréaliste. L’exploration du vocabulaire du mouvement à travers les extensions et les limitations des costumes et la découverte de potentiels inimaginables est sa passion. Les technologies analogiques telles que les rétroprojecteurs et les effets de prisme intégrés à la caméra constituent également un élément important, apportant une qualité douce et artisanale à son travail. Jasa est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts du programme Design for Theatre de l’Université Concordia (2008) et d’un diplôme de patisserie du Cordon Bleu Paris (2001). Les enseignements de ces deux écoles éclairent sa pratique artistique. Une liste de ses meilleures œuvres comprend: costumes pour Tanya Tagaq et Laakkuluk Williamson Bathory; costumes et décors de Québecoise pour la chanteuse Klo Pelgag; costumes et projet de projection pour la résidence collaborative Koumaria en Grèce; Métamorphose au Studio 303 en collaboration avec la contorsionniste Karianne Hayes; Catt Butt Milkk Barr pour MIX NYC; costumes, projections et design pour le groupe Syngja, Sasha Kleinplatz et The Blond Army; ArtsIceland Residency.