Programme triple

21. 22. 23 FÉVRIER 2019 - 19H30

24 FÉVRIER 2019 - 16H

-

RENCONTRE AVEC LES ARTISTES ET TABLE DE LIVRES LE 22 FÉV.

Acheter

21 FÉVRIER - 19H30

22 FÉVRIER - 19H30

23 FÉVRIER - 19H30

24 FÉVRIER - 16H

Facebook

L'ordre des pièces peut être modifié sans avis préalable.

60 minutes

Cédric Delorme-Bouchard / Castel Blast + Annie Gagnon + Camille Lacelle-Wilsey

Dispositif

Un mur de lumière blanche de neuf pouces de profondeur est le concept phare de ce projet commissarial proposé à deux chorégraphes et un collectif interdisciplinaire: Annie Gagnon, Camille Lacelle-Wilsey et Castel Blast. Cette deuxième itération d’une recherche sur l’architecture immatérielle – suivant Lamelles, présentée avec sept interprètes à l’Usine C en 2018 – se penche sur le mouvement. Pour cette version, le scénographe-commissaire devient dramaturge en soutien aux créateurs. Une brillante rencontre entre corps et lumière.

Commissariat, conception lumière et scénographie Cédric Delorme-Bouchard

Conception sonore Simon Gauthier

Chorégraphie et conception Castel Blast (Léo Loisel, Olivia Sofia, Guillaume Rémus)

Interprétation Katia Lévesque

Chorégraphie et interprétation Annie Gagnon

Conception sonore Antoine Berthiaume

Chorégraphie Camille Lacelle-Wilsey

Interprétation Alanna Kraaijeveld, Nien Tzu Weng, Charles Brecard, Maude Arès

Batterie Laura Heather Jeffery

Concepteur lumière, scénographe et metteur en scène, Cédric Delorme-Bouchard a signé la lumière et la scénographie d’une centaine de créations en théâtre, danse et opéra, autant sur la scène montréalaise qu’à l’étranger (Amérique du Sud, Europe et Asie). Parallèlement à sa pratique de concepteur, il a enseigné comme coach à l’École nationale de théâtre du Canada et au programme d’Arts et Lettres du Cégep Brébeuf. Il a aussi été maitre de stage à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM, à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM et à l’École du Show Business. Depuis 2017, il développe aussi une pratique de metteur en scène et de chorégraphe. Il a ainsi fait sa première mise en scène à l’Usine C avec Lamelles.

Castel Blast, un collectif formé par Olivia Sofia, Léo Loisel et Guillaume Rémus, est né de la nécessité d’aborder la création au travers de rencontres et d’échanges stimulés par la diversité des parcours et l’expérience de chacun. Il regroupe les concepteurs et interprètes dans une réflexion commune et protéiforme. Le collectif met ainsi les outils de création à la disposition de chacun, indépendamment de leur domaine d’origine. Leurs conceptions prennent leur source dans une pulsion créative qu’ils mettent ensuite au service d’une démarche sensible, commune et ouverte. Ils ont présenté Carcasse (Tangente, 2017), Ma(g)ma (Espace Libre, 2016), Décalogue 10 (OFFTA, 2016) et présenteront sous peu Nos corps au Théâtre Aux Écuries.

Annie Gagnon étudie en arts visuels puis se tourne vers la danse contemporaine et sort diplômée de l’EDCM en 2002. Interprète et chorégraphe, elle présente ses pièces à travers le Québec, notamment La Marche invisible à Tangente (2010), Les femmes de la Lune Rouge au Musée de la civilisation de Québec et à la Rotonde (2013-2014), et Reviens vers moi le ventre en premier à Tangente (2014).

Camille Lacelle-Wilsey développe une pratique chorégraphique où le tableau vivant est chargé par le mouvement. L’esthétique monochrome contient les danseurs alors qu’ils agissent comme vaisseaux aux multiples facettes de l’expression. Elle s’intéresse à l’espace, la surprise et l’intensité des états humains. Une part de son travail questionne l’influence de la matière sur la sensation.