WEBDIFFUSION

Philippe Meunier & Ian Yaworski

13 AU 21 MARS 2021
RECONNAISSANCE TERRITORIALE

Dans l’esprit de prendre soin de toutes nos relations, nous souhaitons reconnaître que Tangente est établi en territoire autochtone non cédé où des êtres vivants et non vivants coexistent depuis des temps immémoriaux.

 

Les Kanien’kehá:ka sont aujourd’hui reconnus comme étant les gardiens des terres et des eaux de ce territoire nommé Tio’tia:ke.

 

À travers notre programmation, nous souhaitons contribuer au mouvement ancestral d’échanges artistiques entre les peuples et nous reconnaissons notre responsabilité de renouveler nos pratiques avec respect envers les générations présentes et à venir.

Webdiffusion en direct de l’Espace Orange de l’ÉDIFICE WILDER – Espace danse

Une production de Tangente

 

Réalisateur Jérémy Busque

Régisseuse lumière et son Catherine Ste-Marie

Opératrice Steadicam Maude Turcot

1ère assistante à la caméra Émilie Brousseau Drouin

1er assistant supplémentaire à la caméra Gabriel F. Taillon

2e assistante à la caméra Sacha Brunelle

Sonorisateur Jean-François Gagnon

Directrice de production Julie Deschênes

Mot de Lük Fleury, directeur général et artistique de Bigico

Initialement, Accolades et quiproquos devait être le spectacle d’ouverture de la première édition de la Quadriennale de gigue contemporaine, qui devait avoir lieu du 11 mars au 22 mai 2021. En raison de la pandémie, celle-ci est reportée en 2025.

 

Accolades et quiproquos a été le projet sélectionné lors de l’appel à projets Soirée Carte Blanche lancé en vue de la Quadriennale. Les membres du jury étaient Ivanie Aubin-Malo, Katya Montaignac, Marco Pronovost et moi-même.

 

Avec Accolades et quiproquos, le travail des Archipels poursuit son exploration autour de la gigue invisible. Il y a une curiosité grandissante chez les deux chorégraphes d’orchestrer les corps, les jambes, les pieds dans une composition chorégraphique qui joue d’audace à faire de la gigue un acteur visible, invisible, sonore, non sonore, apparaissant ici, disparaissant là. Comme un jeu de cache-cache qui interpelle continuellement le regard du spectateur ou de la spectatrice. Cette gigue, on la perçoit sans jamais la reconnaître pleinement.

 

Des pas de gigue surgissent et s’évanouissent comme par magie, laissant les corps des interprètes chercher de nouvelles manières de se mouvoir, de naviguer dans des eaux rythmiques d’une autre nature. Car il est là, l’enjeu de cette gigue invisible. Les Archipels jouent sur la perception du rythme qui, au fond, se retrouve partout: dans les corps qui bougent, ces jambes qui s’articulent, ces bassins qui se déplacent, ces regards qui se répercutent l’un sur l’autre… Oui, le rythme de la gigue est là; on le perçoit sans jamais le reconnaître pleinement.

 

Les jambes fleurissent d’ondulations qui rappellent la gigue. Les pieds font du bruit, mais est-ce du rythme? Les corps sont en mouvement, oui, mais où est la gigue? Les règles du jeu de cette joute chorégraphique s’inventent au fur et à mesure, dans un esprit de collégialité entre deux êtres qui apprennent à se connaître, se reconnaître.

 

Deux hommes. Un voyage impressionniste et énergétique. Trois idées maîtresses: la négociation, l’empathie, l’écoute. Accolades et quiproquos, une plongée dans l’infiniment petit qui prend des allures nouvelles grandissant avec la rencontre. L’échange. La reconnaissance de l’autre. Dans un esprit de partage de plus en plus lumineux.


PHILIPPE MEUNIER & IAN YAWORSKI
Accolades et quiproquos
60 MINUTES
© Vitor Munhoz
Accolades et quiproquos est une invitation à pénétrer dans le processus de création des chorégraphes et permet au public de découvrir les dessous de la création, du studio de danse à la scène. Alimentée par des réflexions sur l’appartenance, l’ambivalence et l’authenticité, ce projet se veut tout d’abord une recherche sur la négociation. Titubant entre le spectacle de danse et le documentaire scénique, cette nouvelle création propose une gigue contemporaine déconstruite et un folklore alarmiste où le public est invité à voyager dans un constant aller-retour entre le studio et la scène.
Artistes
Les Archipels
Producteur
Philippe Meunier
Chorégraphe, interprète et artiste en création
Ian Yaworski
Chorégraphe, interprète et artiste en création
Jonathan C. Rousseau
Artiste en création
Sébastien Chalumeau
Artiste en création
Catherine Lafleur
Artiste en création
Geneviève Lauzon
Artiste en création
Liane Thériault
Artiste en création et conseillère à l'entraînement
Antoine Turmine
Artiste en création
Jessica Serli
Conseillère artistique et directrice des répétitions
Benjamin Prescott La Rue
Dramaturge
Jérôme Minière
Compositeur
Cloé Alain-­Gendreau
Conceptrice des costumes
Karine Gauthier
Conceptrice des éclairages et directrice technique
Conseil des arts du Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts de Montréal
Partenaires financiers
L’Estruch (Sabadell, Espagne), Carrefour culturel de Notre-­Dame-des-­Prairies, BIGICO, Maison de la culture Marie-­Uguay, Maison de la culture Notre-Dame-de-­Grâce
Partenaires de création et de production
Remerciements

Un merci tout spécial à l’extraordinaire équipe qui a embrassé Accolades et quiproquos depuis le début de l’aventure. Pour votre générosité, votre dévouement, votre présence sécurisante et confrontante, votre adaptabilité et votre soutien, Jonathan, Sébastien, Catherine, Geneviève, Liane et Antoine, vous avez été sensibles et authentiques du début à la fin. Jessica, pour tes (toujours) judicieux conseils, et Benjamin, pour ta présence rassurante et bienveillante, sans oublier les talentueuses Cloé (et Eugène) et Karine. Merci à Maude, avec qui le duo est devenu trio, qui a relevé le défi de danser avec nous sur scène avec beaucoup de flexibilité. Vous avez toutes et tous grandement contribué à faire de cette aventure vertigineuse un processus inoubliable pour nous et une des plus belles années de création E-V-E-R! C’est pas peu dire en pleine année pandémique… Vraiment, merci.

 

Merci à toute l’équipe de Tangente, qui continue de soutenir les artistes année après année. Votre inventivité et votre dévouement sont inspirants. Merci de nous permettre de vivre cette aventure.

 

Merci à Lük et BIGICO de soutenir et encourager le mouvement de la gigue contemporaine et ses créateur·rice·s. Merci à Katya, Ivanie, Marco et Lük pour votre confiance.

 

Merci à toutes les personnes qui ont contribué à notre campagne de sociofinancement pour votre générosité: Catherine Proulx, Gilbert Kane, Marc-Antoine Grenier, Thibault Larquey, Amélie Paré, Claude Meunier, Laurent Vernet, Mathieu Grou-Leclerc, Richard Dumontier, Yaëlle Azoulay, Alexandre Marion, Guylaine Leduc, Isabelle Yaworski, Julie Sanogo, Marie-Claude Dufresne, Marie-Laurence Rock, Mathieu Mallet, Micheline Leduc, Rachel Laberge Mallette, Marcel Yaworski, Micheline Letendre, Regina Reichherzer, Véronique Houle, Benjamin Hatcher, Chantale Gascon, Émilie Proulx-Bonneau, Olivier Rousseau, Katia Lévesque, Sébastien Chalumeau, Sébastien Leblanc, Sophie Pelchat, Robert St-Amour, Marie-Lou Dumont, Méralie Murray-Hall, Solange Villeneuve ainsi qu’au Conseil des arts de Montréal et à la Caisse Desjardins de la Culture.

 

Merci à Pierre Chartrand et Anne-Marie Gardette pour cet inspirant Zoom sur les bras baroques et les danses anciennes. Un grand merci à Mylène Robillard et son équipe de la maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, à Olivier Toutiras et son équipe de la maison de la culture Marie-Uguay, à Mathieu Lagacé et son équipe du Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies, à Lynsey Billing et Erwan de Scream Dance Academy et à Anne-Josée du Studio Danse Montréal.

 

Ce projet a bénéficié du soutien du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts de Montréal. La création et la production d’Accolades et quiproquos a bénéficié d’une résidence au Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies.

 

La création d’Accolades et quiproquos a bénéficié de résidences aux maisons de la culture Marie-Uguay et Notre-Dame-de-Grâce, membres du réseau Accès culture, partenaire de Tangente.

 

Ce projet a bénéficié du soutien du Conseil des arts de Montréal et de la Caisse Desjardins de la Culture dans le cadre de notre projet de sociofinancement «Donnez un coup de pouce, déplacez une montagne!» sur la plateforme La Ruche, partenaire de Tangente.

À venir
Film d’art diffusé sur le web
Sarah Wendt & Pascal Dufaux

27 MARS AU 4 AVRIL 2021

Tangente remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada ainsi que tous ses donateurs de leur appui financier.