Rencontres Internationales Regards Hybrides

10. 11. 12 NOVEMBRE

SOIRÉE DU 10 NOV. - 20h30 à 23h : 10$

FORFAIT DU 11 NOV. - 10h à 23h : 30$ - repas inclus

SOIRÉE DU 11 NOV. - 20h30 à 23h : 10$

FORFAIT DU 12 NOV. - 10h à 23h : 30$ - repas inclus

SOIRÉE DU 12 NOV. - 17h30 à 23h : 15$

FORFAIT 3 JOURS : 50$ - repas inclus

Acheter

SOIRÉE DU 10 NOV.

FORFAIT DU 11 NOV.

SOIRÉE DU 11 NOV.

FORFAIT DU 12 NOV.

SOIRÉE DU 12 NOV.

FORFAIT 3 JOURS

Sur Facebook

« Comment filmer le corps en mouvement dans un monde hostile ? »

Mandoline Hybride / Priscilla Guy

Les Rencontres Internationales Regards Hybrides constituent un temps fort consacré à l’interaction entre danse et cinéma à l’ère du numérique, d’Internet et de la multiplication des écrans dans notre quotidien. Nos corps se meuvent devant des caméras omniprésentes avec une aisance sans précédent, tandis que nos gestes les plus banals sont archivés et diffusés dans une multitude de contextes. Dans cette mouvance, quels discours artistiques émergent ? Au confluent d’un ensemble de pratiques hybrides, l’artiste et commissaire Priscilla Guy propose de poser un regard critique sur les rapports entre corps dansants, écrans et caméras à travers trois thèmes : l’autoreprésentation, les enjeux raciaux à l’écran, l’intervention socio-artistique. Réunissant une brochette d’artistes et de spécialistes d’ici et de l’international, Mandoline Hybride / Priscilla Guy offre une programmation atypique composée de courts-métrages, de tables rondes, de conférences, d’ateliers exploratoires et de performances. Cet événement est précédé de la quatrième édition de l’atelier professionnel de vidéodanse de Circuit-Est centre chorégraphique du 6 au 10 novembre.
Manifeste : « Comment filmer le corps en mouvement dans un monde hostile ? »

 

Le programme se déroule en français et en anglais. Traduction simultanée offerte le samedi de 10 à 19h.

 

VENDREDI 10 NOVEMBRE
Ouverture : projection de courts-métrages et cocktail – 20h30 à 23h

 

SAMEDI 11 NOVEMBRE

  • Accueil – 10h à 10h30
  • Autoreprésentation – 10h30 à 13h
    Performance de Yari Stilo (IT) : Homing Pigeon(s) and Friends
    Performance d’Emilie Morin / Chorégraphie de Manuel Roque : Trou [les beaux jours]
    Projection de courts-métrages
  • Dîner sur place – 13h à 14h
  • Enjeux raciaux à l’écran – 14h à 16h30
    Naomi Macalalad Bragin (É-U) : Shot and Captured: Streetdance from Hood to Screen
    Jessica Jacobson-Konefall & Terrance Houle : Dancing in the City: Screens, Landscape, and Civic Phenomenology in the Screendance of Terrance Houle
    Projection de courts-métrages
  • Pause – 16h30 à 17h
  • Intervention socio-artistique – 17h à 19h
    Camille Auburtin (FR) : Création partagée en milieu carcéral
    Reggie Daniels, Amie Dowling & Austin Forbord (É-U) : Boundaries Between Bodies: Incarceration, Transmission and Performance
    Projection : Dedans Demain Dehors + Separate Sentences
  • Souper – 19h à 20h30
  • Projection et discussion : soirée Vidéographe avec Robert Morin et Manon Labrecque – 20h30 à 23h

 

DIMANCHE 12 NOVEMBRE

  • Brunch-discussion animé par Dena Davida – 10h à 12h
  • Création d’un manifeste collectif – 12h à 14h
    Atelier grand public animé par Katrina McPherson (Écosse) & Priscilla Guy
  • Table ronde des artistes – 14h à 17h
    Rencontre avec des artistes des quatre éditions de l’atelier offert par Circuit-Est centre chorégraphique
  • Pause – 17h à 17h30
  • Soirée de clôture – 17h30 à 23h
    Ximena Monroy (MX) & Paulina Ruiz Carballido (FR-MX) : Creative potentialities and relational art: the work of Agite y Sirva Screendance Touring Festival
    Projection de courts-métrages mexicains et souper de clôture

 

+ Atelier professionnel intensif
6 au 10 novembre – 10h à 18h
Circuit-Est centre chorégraphique, Édifice Jean-Pierre-Perreault
Inscription: info@circuit-est.qc.ca

Production Mandoline Hybride / Priscilla Guy
En partenariat avec l’Agora de la danse, le Moving Image Reasearch Lab, La danse sur les routes du Québec, ainsi que l’Association Camillau (France) et le festival itinérant de vidéodanse Agite Y Sirva (Mexique)

Fondée en 2007 à Montréal par l’artiste multidisciplinaire Priscilla Guy, Mandoline Hybride produit et diffuse des oeuvres chorégraphiques atypiques aux échelles locale et internationale. La compagnie développe aussi activement des projets pédagogiques et de médiation, et se trouve à l’origine de nombreuses initiatives rassembleuses dans le paysage artistique. Ses œuvres hétéroclites (cinédanse, danse in situ, spectacles scéniques multidisciplinaires) s’articulent principalement autour de l’inscription du corps dans son environnement quotidien (paysages, architectures, mobilier) et des rapports productifs entre différents médias artistiques.

Parallèlement à son travail artistique, Priscilla Guy collabore à l’avancement de la recherche en arts via diverses publications, conférences et projets académiques. Elle poursuit des études doctorales en cinéma à l’Université de Lille (France) avec une thèse axée sur l’autoreprésentation des femmes artistes à l’écran.

En 2012, Priscilla Guy co-fonde Regards Hybrides, un projet dédié à l’articulation des discours et pratiques de danse à l’écran. Via sa plateforme web, Regards Hybrides rassemble des ressources en ligne et des outils de travail (liste de festivals, publications spécialisées, lien vers des organismes-clé) qui favorisent le développement de ces pratiques hybrides. Un programme d’accompagnement des artistes et des diffuseurs en vigueur depuis 2014 vise par ailleurs à outiller ces derniers dans leur travail convoquant danse et cinéma et à faciliter le dialogue avec les publics.

En novembre 2017, Mandoline Hybride célèbre son 10e anniversaire, une célébration à l’image de la compagnie avec la première édition des Rencontres Internationales Regards Hybrides.

Avec le soutien du

En partenariat avec