WEBDIFFUSION

Sébastien Provencher & Mathieu Leroux

8 AU 16 MAI 2021
RECONNAISSANCE TERRITORIALE

Dans l’esprit de prendre soin de toutes nos relations, nous souhaitons reconnaître que Tangente est établi en territoire autochtone non cédé où des êtres vivants et non vivants coexistent depuis des temps immémoriaux.

 

Les Kanien’kehá:ka sont aujourd’hui reconnus comme étant les gardiens des terres et des eaux de ce territoire nommé Tio’tia:ke.

 

À travers notre programmation, nous souhaitons contribuer au mouvement ancestral d’échanges artistiques entre les peuples et nous reconnaissons notre responsabilité de renouveler nos pratiques avec respect envers les générations présentes et à venir.

Une production de Tangente

Tournage réalisé dans l’Espace Vert de l’ÉDIFICE WILDER – Espace danse

 

Réalisation Miroslav Dufresne, Mathieu Leroux et Sébastien Provencher

Régie caméras Jonathan Beaudoin

Cadrage Guillaume Shea-Blais, Julien Cloutier-Labbé et Steve Lalonde

Régie son et lumière Catherine Ste-Marie

Montage Miroslav Dufresne et Julien Cloutier-Labbé

Sonorisation Jean-François Gagnon et Alexandre Di Fiore

Mixage du son Steve Lalonde

Design graphique Étienne Després

Documentaire Marie-Noële Pilon

Direction technique Jérémy Busque

Direction de production Julie Deschênes

L'ESPACE DES COMMISSAIRES

Le rose et le vert embrassent l’espace, le scinde en deux et plongent les spectateur·rice·s dans une dualité qu’incarnent d’un côté Mathieu Leroux et de l’autre Sébastien Provencher. Ce duo, contraint à distance dans cet espace délimité, est pourtant en dialogue, en résonnance l’un avec l’autre. Deux univers symboliques distincts sont explorés: d’un côté, le temps passé, la généalogie; de l’autre côté du mur, le temps futur, la place de la technologie dans nos vies.

 

Cette exploration chorégraphique de nos connexions réelles, virtuelles, physiques, biologiques ou esthétiques résonne d’autant plus aujourd’hui; car cette cocréation fut la dernière à quitter nos espaces en mars 2020 lorsque le confinement a débuté. Elle nous est revenue encore plus solide et significative pour enfin rencontrer un public. Par choix, motivés par un besoin de sécurité et par la possibilité d’approfondir un autre type de recherche esthétique, les artistes ont opté pour la captation de l’œuvre. Maintenant, éteignez les lumières, montez le son et laissez-vous absorber par votre écran à cristaux liquides.


SÉBASTIEN PROVENCHER & MATHIEU LEROUX
Bones & Wires
60 MINUTES
© Marie-Noële Pilon
Rencontre de deux univers, de deux solos dans un même espace-temps. L’un s’intéresse à la mémoire et à la famille, l’autre à la surtechnologisation et à la fixation sur le futur. Dans ce spectacle en ligne, un amas de fils vient diviser la scène où les deux interprètes se rencontrent, s’entrechoquent, se pillent et se copient. Les mots et les images d’autres artistes et penseurs pénètrent le processus et viennent stimuler la création de thèmes émergeant de la cohabitation. Comment partir de la théorie afin de revenir vers l’intimité, pour finalement se déconstruire soi-même? Recherche autobiographique sur fond d’obsession énergétique.
Artistes
Mathieu Leroux
Chorégraphie, interprétation et dispositif scénique
Sébastien Provencher
Chorégraphie, interprétation et dispositif scénique
Steve Lalonde
Musique et dispositif scénique
Hugo Dalphond
Lumières
Angela Rassenti
Costumes et dispositif scénique
Morena Prats
Soutien dramaturgique et écriture de plateau
Alexandre Morin
Répétitions
Angélique Willkie
Conseils artistiques
Anders Yates
Voix anglaise
Marie-Pier Meilleur et Marie-Noële Pilon
Photos promotionnelles
Jonathan Goulet
Vidéo promotionnelle
Charles Dionne
Extraits de textes pour Leroux / Wires
Pascal-Angelo Fioramore
Extraits de textes pour Provencher / Bones
Sherry Turkle et Trevor Nunn
Extraits de textes pour la voix de synthèse
Remerciements

Nous tenons à remercier très chaleureusement

 

Vincent de Repentigny et Camille Bédard, ainsi que toute leur équipe OFFTA 2018

 

Julie Jacob et son équipe de la maison de la culture PAT

 

Valérie Archain et L’Annexe/Compagnons de Montréal

 

Dena Davida, Marie-Louise Larocque, Marie-Soleil Granger (La Pastèque), Éric Potvin (Accès culture), Sylvie Lavoie (Lorganisme), et les participant·e·s de la session Larsen 2018

 

 

Des camions de gratitude à la fantastique et infatigable équipe de Tangente

 

Des sacs d’amour à la famille Provencher et à Lynda Rahal pour leur talent et leur générosité

 

Des cris de joie et des frenchs à Ève Landry et 2Fik pour leur narration chorégraphique

 

Et à cette brillante équipe de création: d’infinis mercis

 

 

Références

DIONNE, Charles. La main invisible. Le Quartanier, Série QR, 2016. 112 p.

FIORAMORE, Pascal-Angelo. Têtagoise. Les Éditions Rodrigol, 2010. 52 p.

LEROY, Violaine. Dérangés. La Pastèque, 2016. 312 p.

TURKLE, Sherry. Alone Together — Why We Expect More from Technology and Less from Each Other. Basic Books, 2012. 384 p.

 

 

Résidences et soutien

OFFTA, Tangente, La Ménagerie de verre – Paris, Espace Marie-Chouinard

 

La création de cette œuvre a été possible grâce à l’appui financier du Conseil des arts de Montréal et du Conseil des arts du Canada. La résidence de création à la Ménagerie de verre de Paris a été possible grâce à l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

La création de Bones & Wires a bénéficié d’une résidence à la maison de la culture Pointe-aux-Trembles, membre du réseau Accès culture, partenaire de Tangente.

À venir
École de danse contemporaine de Montréal
Hélène Remoué + Manuel Roque + Jessica Serli

WEBDIFFUSION EN DIRECT

20 & 21 MAI 2021 - 19H

WEBDIFFUSION EN REPRISE

23 AU 30 MAI 2021

Tangente remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada ainsi que tous ses donateurs de leur appui financier.