Possibles

Gratuit

Waltz

Jacques Poulin-Denis / Grand Poney

3 heures

Vous n’êtes pas pris dans le trafic, vous êtes le trafic.

Toutes les heures, la radio nous livre un aperçu de la circulation à Montréal, comme une petite prière qui souligne notre obsession pour le trafic, l’heure de pointe et les pannes de métro. Mais qu’en est-il de l’humain qui navigue perpétuellement dans ces réseaux ? Quelle place a le corps qui marche, court, roule et se promène ? De l’automate routinier qui transite par un circuit fermé, au cycliste dévoué de février, nos allées et venues sont la valse qui anime la ville.

Waltz est un hommage à la mobilité. Dans le carrefour de la station de métro Place-des-Arts, un tapis roulant surdimensionné est la scène animée où se succèdent les stations imaginées. Son mouvement est synchronisé aux cycles des trains afin que chaque départ pose un nouveau regard sur notre transport et nos déplacements collectifs. 

 

À propos du projet :

POSSIBLES est un projet produit par LA SERRE – arts vivants. Il provoque la rencontre entre l’art et le citoyen dans une perspective de développement de communautés durables. Une fois par mois et tout au long de l’année 2017, POSSIBLES présente les œuvres de 12 artistes provenant de différentes disciplines artistiques en collaboration avec 12 partenaires créatifs dans 12 lieux inusités de Montréal. L’objectif : donner une voix aux artistes émergents en les invitant à créer des POSSIBLES en lien avec 12 enjeux locaux issus de rencontres citoyennes.

Tangente est le 2ème partenaire créatif du projet et a invité l’artiste Jacques Poulin-Denis, à créer « son possible ».

 

Conception, chorégraphie, musique Jacques Poulin-Denis

Conception électronique Samuel St-Aubin

Interprètes Nicolas Boivin, Charles Brecard, Laurent Chalifour, Matéo Chauchat, Justine Chevalier-Martineau, Sara Cousineau, Julian Czenze, Jessica Dupont-Roux, Roxanne Dupuis, José Flores, Cyndie Forget Gravel, Maïka Giasson, Gina Grant, Chloe Hart, Julien Mercille Barrette, Danny Morissette, Brontë Poiré-Prest, Emma Simon, Camille Trudel-Vigeant, Émilie Wilson, Luis Alberto Cabanzo, Margaux Dorsaz et Susannah Haight de l’École de danse contemporaine de Montréal

Conseil chorégraphique Jean-François Légaré

Texte Daniel Canty

Costumes Julie Espinasse, Marilène Bastien

Fabrication Omnifab, L’autre Atelier

Administration Stéphanie Murphy (Diagramme gestion culturelle)

Production Grand Poney

 

Présenté par Tangente et La SERRE – arts vivants dans le cadre de POSSIBLES, un projet de la programmation officielle du 375ème anniversaire de Montréal. En collaboration avec l’Ecole de danse contemporaine de Montréal et la Société de transport de Montréal.

Jacques Poulin-Denis est un artisan des arts de la scène. Compositeur, chorégraphe, metteur en scène et interprète, il entreprend, depuis 2004, des projets qui brouillent les frontières entre la danse, la musique et le théâtre. En 2009, il fonde la compagnie interdisciplinaire Grand Poney grâce à qui il crée les spectacles (Very) Gently Crumbling (2015), La valeur des choses (2014), Gently Crumbling (2011), DORS (2010) et Cible de Dieu (2009). Avec plus de douze créations à son actif, le travail de Jacques Poulin-Denis a été présenté dans une vingtaine de villes canadiennes ainsi qu’aux États-Unis, en Europe et en Asie. Par ses œuvres humanistes et loufoques, Jacques Poulin-Denis explore la puissante vulnérabilité des personnages auxquels il donne vie. Il devient un proche collaborateur de la chorégraphe Mélanie Demers et des compositeurs Nicolas Bernier et Martin Messier en plus de composer des musiques pour Catherine Gaudet, Ginette Laurin, Denis Marleau, Sabrina Reeves et Gilles Poulin-Denis, entre autres. Il est interprète dans le film y2o de Dominique Skoltz, ainsi que dans Dive de Kaveh Nabatian, un court métrage qui lui mérite le prix d’interprétation masculine au festival Paris Courts Devant en 2014.

Samuel St-Aubin est présent dans le paysage des arts électroniques depuis 2002. Il a collaboré à la production du travail de plusieurs artistes et de collectifs au Québec. Depuis quelques années, il met de l’avant sa propre démarche de création. Ce technicien en électronique investit les objets du quotidien d’une réalité nouvelle. Il insuffle à ses créations une autre dimension qui va au-delà du réalisme utilitaire de l’objet, en les détournant de leur utilisation première, bouleversant ainsi radicalement notre relation à l’objet. D’une précision sans équivoque, ses œuvres nous mettent directement en relation avec la poésie du quotidien qui se découvre dans la simplicité de l’existence.

Fondée en 1981, l’École de danse contemporaine de Montréal est une institution nationale d’enseignement supérieur spécialisée dans la formation professionnelle des interprètes en danse contemporaine. Reconnue pour la qualité, l’audace et la rigueur de sa formation, elle forme des danseurs-interprètes professionnels et polyvalents. Elle est affiliée au cégep du Vieux Montréal et est accréditée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec.

En co-présentation avec