OFFTA

Édition 2017

DIM. 4 JUIN | 21H

LUN. 5 JUIN | 19H30

Acheter

DIM. 4 JUIN | 21H

LUN. 5 JUIN | 19H30

Sur Facebook

FAILLE

Jessica Serli

15 minutes

Dans un espace laboratoire, FAILLE présente un duo « électro sensible » qui questionne le système nerveux et le flux de ses agitations. Nous sommes plongé(e)s dans une esthétique spasmodique, entre contractions musculaires involontaires et relâchement. Les interprètes tressaillent et tremblent à mesure qu’ils deviennent à la fois les chercheurs et les sujets de leur expérience. Lumière, son et mêmes électrochocs sont autant de stimuli qui nous (ré)animent.

Chorégraphie et interprétation Jessica Serli

Interprétation et collaboration Nicolas Labelle

Composition et programmation Antoine Berthiaume

Conception des éclairages Paul Chambers

Direction des répétitions Annie Gagnon

Conseiller à la programmation Patrick St-Denis

Photo Claudia Chan Tak

Formée au School of Toronto Dance Theatre et certifiée de LADMMI (l’École de Danse Contemporaine de Montréal) en mai 2005, Jessica Serli est active dans le milieu montréalais de la danse contemporaine à titre d’interprète, chorégraphe et directrice des répétitions. À titre de chorégraphe, elle a signé -40 Degrés (Danses Buissonnières Tangente 2005), Entre-Deux (Résidence du Studio 303 2008), La Fièvre (Piss in the pool 2013) et FAILLE solo (La petite scène Qc 2015). Depuis 2012, Jessica a bénéficié de plusieurs résidences de recherche soit au Centre de Création O’vertigo (2012), à l’École de Danse Contemporaine de Montréal (2013-2014) ainsi qu’au studio de Lucie Grégoire Danse. Cette période d’observation consacrée à l’évaluation et l’analyse des mouvements reliés à des types spécifiques de comportements lui a permis de développer ses propres méthodes de travail pour enrichir sa signature chorégraphique. Fascinée par ce qui est caché et contenu, elle tente à travers ses recherches et ses créations de dépouiller le corps de ses conditionnements pour faire éclore l’identité de l’être. Son intérêt se porte sur la valeur du mouvement qui sous-tend les comportements. Elle développe une gestuelle sensible reflétant les mécanismes inconscients qui caractérisent nos interactions en explorant le corps affecté (chargé, sensible, fragilisé), celui qui est du domaine des sensations, des émotions et des énergies (vitales et viscérales). Ses créations tournent autour de la question de l’affect, de l’identité et de la présence.

Phase 3

Dominique Leclerc & Patrice Charbonneau-Brunelle

40 minutes

Phase 3 questionne la frontière éthique où la technologie s’invite dans le corps humain. Dans ce parcours composé d’éléments visuels, immersifs et performatifs, les visiteurs contribueront directement, de par leurs réactions, au contenu documentaire du spectacle à venir, Post-Humains.

Un concept de Dominique Leclerc, Patrice Charbonneau-Brunelle

Collaborateurs  Édith Patenaude, Pierre Bertrand, Cédric Delorme Bouchard, Push 1 Stop.

Photo Dominique Leclerc

TRS-80 est un collectif qui unit les cocréateurs Dominique Leclerc et Patrice Charbonneau-Brunelle. Par l’alliage du théâtre documentaire, de l’autofiction et de la performance, TRS-80 explore l’impact du développement des technologies N.B.I.C sur l’individu et sa société, crée un lieu de rencontre et de dialogue privilégié entre les créateurs de ces technologies et leurs utilisateurs, implique activement le public en cherchant des moyens de le renvoyer à sa propre éthique et en l’invitant à jouer un rôle actif lors de la représentation.

Présenté par LA SERRE - arts vivants dans le cadre du OFFTA