Les danses à deux temps

Spectacle des étudiants de 1e et 2e année de l’École de danse contemporaine de Montréal

17. 18. 19. 20 MAI | 19H30

Acheter

17 MAI | 19H30

18 MAI | 19H30

19 MAI | 19H30

20 MAI | 19H30

Les danses à deux temps

1 H 45

L’École de danse contemporaine de Montréal présente le spectacle Les Danses à deux temps, mettant en scène ses danseurs de première et deuxième année. À cette occasion, la directrice artistique et des études Lucie Boissinot a invité les chorégraphes Harold Rhéaume, Kyra Jean Green et Andrew Skeels à créer des œuvres originales pour ces grands groupes. Les interprètes seront accompagnés des étudiants de la Faculté de musique de l’Université de Montréal sous la supervision d’Ana Sokolovic.

Direction artistique Lucie Boissinot

Chorégraphies Kyra Jean Green, Harold Rhéaume, Andrew Skeels

Direction des répétitions Tassy Teekman et Christine Lamothe

Éclairages Anne-Marie Rogrigue Lecours

Costumes Sarah Dubé, Ève-Lyne Dallaire, Noémi Paquette, Laurence Gagnon

Composition musicale (pièce d’Harold Rhéaume) Gabriel Penido et Pierre-Luc Lecours, sous la supervision d’Ana Sokolovic

Danseurs de 2e année Catherine Ally, Cassandra Ascalon-Soenen, Jasmine Bouchard, Alexandra Caron, Nimikii Couchie, Rafaelle Cox, Angélique Delorme, Yakhoub Dramé, Pamela Berenice Gomez Widman, Pénélope Gromko, Mathilde Heuzé, Caroline Namts, Thibault Rajaofetra, Raphaëlle Renucci, Silvia Sanchez, Flora Spang, Marilou Théberge.

Danseurs de 1e année Chanelle Allaire, Rodrigo Alvarenga-Bonilla, Brian Manuel Arce Mendez, Madeleine Bellefeuille, Solène Bernier, Nora Côté, Jade Dussault-Lapointe, Constance Gadan, Simone Gauthier, Cheline Lacroix, Lucie Lesclauze, Mathilde Mercier-Beloin, Abe Mijnheer, Diana Salinas, Zébulon Simoneau, Audrey Thériault, Leah Tremblay, Xu Xiaolong.

Diplômé en danse de L’École de danse de Québec, Harold Rhéaume joint les rangs du prestigieux Groupe de la Place Royale à Ottawa où il apprendra son métier de chorégraphe tout en y interprétant le travail de plusieurs chorégraphes de renoms. Il y fera la connaissance de deux importants mentors qui le guideront dans sa propre démarche artistique: Peter Boneham et Louise Bédard. Après cinq années, il migre vers Montréal pour y travailler à titre d’interprète et de chorégraphe. Il y dansera les œuvres de Danièle Desnoyers, Louise Bédard, Hélène Blackburn, Estelle Clareton, Sarah Bild, Daniel Soulières et Isabelle VanGrimde, tout en créant ses propres œuvres. Force vive du milieu artistique de Québec, Harold Rhéaume a bâti une œuvre prolifique, accessible et authentique qui a charmé tant au Canada qu’en France, en Belgique, en Écosse, aux Etats-Unis que d’un bout à l’autre du Québec. En 2000, il fonde à Québec sa compagnie, Le fils d’Adrien danse. Artiste polyvalent et impliqué, il est aussi enseignant et conseiller artistique en plus de produire plusieurs chorégraphies pour le théâtre, l’opéra, le cirque et le cinéma. En octobre 2014, il est nommé président du Regroupement québécois de danse (RQD).

Née en France, Kyra Jean Green a grandi à West Palm Beach en Floride, puis a obtenu son BFA en danse à la Juilliard School (New York). Elle a réalisé des chorégraphies pour Hubbard Street II (lauréate de la compétition chorégraphique en 2007), pour Eisenhower Dance Ensemble, Danse Bosma, Cadence Progressive Contemporary Ballet, Companhia Rudá, The Dancers’ Space. Le Kennedy Center l’a ausis invitée à présenter son travail chorégraphie. Parallèlement, elle créé deux solos pour des finissants de Juilliard. Ses pièces ont été vues sur les scènes du Center of Performance Research (Brooklyn, NY), du festival de danse CHOP SHOP (Bellevue, WA), du F.A.T (Fashion Art Toronto), du Guelph Contemporary Dance Festival, à la Dance Conference USA (Miami, FL). Kyra a travaillé comme artiste et directrice adjointe pour Companhia Rudá et réside actuellement à Montréal, où elle œuvre comme assistante chorégraphe, enseignante et danseuse pour la compagnie circassienne Les 7 Doigts de la Main. Elle a été l’une des huit chorégraphes sélectionnées pour présenter son travail au Concours Chorégraphique de Copenhague en août 2016 et a été récipiendaire du Prix Coup de Cœur du Public au Festival Quartiers Danses la même année.

Andrew Skeels est un chorégraphe et danseur originaire de Boston (États-Unis) installé à Montréal. Son travail a été présenté au festival international TanzTheater de Hanovre, au Grand Théâtre de Genève ainsi qu’au Théâtre de Suresnes Jean Vilar. Il a créé des œuvres pour les Ballets Jazz de Montréal, les Grands Ballets Canadiens, le Colorado Ballet, Festival Ballet Providence, The Museum of Contemporary Art Denver, WestWave Dance Festival de San Francisco et le Festival Quartier Danse de Montréal. En 2015, il gagne le Think Big Choreographic Competition de Hanovre en Allemagne et en 2013, le prix Coup de cœur du public du Festival Quartier Danse de Montréal. Ancien danseur des Grands Ballets Canadiens, il interprète les œuvres de Jiri Kylian, Mats Ek, Ohad Naharin, Stijn Cells, Didy Veldman, Marco Goecke, Stephan Thoss, Christopher Wheeldon, George Balanchine et plusieurs autres. Formé à l’école du Boston Ballet, il a terminé ses études en 2003 et a reçu la bourse Sydelle Gomberg.

Présenté par